Qui sommes-nous ?

Créé en 2014, Efficacity est l’Institut pour la Transition Energétique (ITE) de la ville, fondé sous l’égide du Programme d’Investissements d’Avenir (PIA) soutenu par le Gouvernement Français.
Efficacity est un centre de R&D partenariale unique en France fédérant une trentaine d’acteurs publics et privés.
Au cœur de la Cité Descartes, cluster français de la Ville Durable, Efficacity rassemble plus de 100 chercheurs et experts de tous horizons, travaillant ensemble à développer et mettre en œuvre des solutions innovantes pour construire la ville de demain : une ville efficiente énergétiquement et massivement décarbonée.

Les enjeux de la transition énergétique de la ville

  • 2015 – 2045 : le monde urbain va augmenter de 50% (6 Mds d’urbains en 2045)
  • La ville concentre plus de la moitié de la consommation d’énergie et des émissions de CO2 et la majorité des leviers d’action de la transition énergétique
  • 2015 : engagements de la COP 21
  • Compte tenu de la complexité croissante des systèmes urbains, aucun acteur existant n’a la capacité seul de mesurer les effets des choix d’aménagement et de gestion des territoires urbains à moyen et long termes au regard des objectifs de durabilité et de résilience

Nos missions

  1. Mener des activités de R&D visant l’émergence de solutions innovantes, voire de rupture, pour accélérer la transition énergétique des villes,
  2. Faire émerger une nouvelle culture de l’évaluation : développer les méthodes et outils de référence pour mesurer les performances des projets urbains et, à terme, les garantir,
  3. Accompagner les territoires dans leur transition énergétique, générer de nouveaux leviers de croissance pour les filières économiques et accélérer l’évolution des métiers de l’urbain.

Le mot du Président, Claude Arnaud

Quelle est notre vision, quelle est notre ambition ?

Les premiers travaux d’Efficacity, depuis sa création en 2014, confortent l’idée que la transition énergétique urbaine peut être fortement accélérée, avec des villes beaucoup plus sobres, efficientes et décarbonées.

Pour cela, les villes et les métiers du monde urbain évolueront grâce à des solutions optimisées localement, fonctionnant de manière systémique, et dont les performances seront contractuelles. Il s’agira dans certains cas de solutions de rupture.

Efficacity a vocation à accompagner l’ensemble des acteurs concernés (acteurs privés, territoriaux, institutionnels …) pour inventer ces nouvelles solutions et accélérer leur mise en œuvre.

En outre, la capacité à mesurer de manière scientifiquement robuste les performances des projets et systèmes urbains locaux (bâti, énergie, mobilité, réseaux et services …) ouvrira un marché à forte valeur ajoutée autour de la garantie de performances pour une grande diversité d’acteurs économiques.

Cette garantie de performances que nous connaissons maintenant à l’échelle du bâtiment a ainsi vocation à s’élargir à l’échelle des quartiers et peut-être au-delà. Bien sûr, cette garantie d’un genre nouveau, à l’échelle urbaine, pourra prendre diverses formes techniques et contractuelles qui restent à inventer, et elle mettra sans doute plusieurs années à se concrétiser pleinement ; cependant, notre conviction est que l’accélération de la transition énergétique de l’urbain passe par cette forme de garantie, qui rassurera les acteurs clés de cette transition que sont les collectivités, les industriels et les financeurs, et qui débloquera ainsi les investissements colossaux qui sont nécessaires.

En s’appuyant sur l’écosystème de ses membres fondateurs, Efficacity a l’ambition d’être un acteur clé de cette garantie de performance à l’échelle urbaine et de la transformation de la ville.

Le mot du Directeur Général, Michel Salem-Sermanet

Notre raison d’être est d’apporter aux acteurs de terrain de nouveaux outils et méthodes opérationnels qui leur permettront d’améliorer fortement et rapidement les performances énergétiques globales des villes. Pour répondre à cette grande ambition, nous devons nous-mêmes adopter une approche novatrice.

Cette approche est fondée sur 4 grands principes :

1. Un changement d’échelle : dépasser l’objectif de performance énergétique des bâtiments pour passer à l’échelle des quartiers, qui est l’échelle opérationnelle à laquelle ce construit ou se renouvelle la ville ;

2. Une approche systémique : appréhender un quartier dans toute sa complexité, en recherchant un optimum énergétique qui tienne compte du cadre bâti, de l’ensemble des vecteurs énergétiques (électricité, chaleur, gaz …), de l’ensemble des services urbains (mobilité, eau, déchets …), etc. ;

3. Une prise en compte des usagers et donc des usages réels du quartier, dans son fonctionnement actuel et dans ses évolutions possibles même si certaines évolutions à moyen ou long termes sont difficiles à anticiper ;

4. Une réflexion sur l’évolution des jeux d’acteurs : trouver de nouvelles synergies entre les acteurs impliqués dans la transition énergétique, investiguer de nouveaux modèles économiques et cadres juridiques, dans l’objectif de limiter ou de partager les risques, de faire émerger à terme une garantie de performances à l’échelle urbaine et ainsi de favoriser les investissements.

Efficacity veut ainsi incarner cette nouvelle dynamique très intégratrice, avec la conviction que la complexité de l’urbain nous oblige à innover non pas sur un seul front mais sur plusieurs fronts complémentaires : avancées scientifiques et techniques, prise en compte des contraintes opérationnelles des acteurs notamment économiques et juridiques, adéquation avec l’évolution de la ville et de ses usages.

Nos chiffres clés

28

membres fondateurs publics et privés, parmi lesquels :

  • 6 Industriels
  • 7 Bureaux d’études
  • 15 Structures académiques d’excellence
130

chercheurs et experts multidisciplinaires, parmi lesquels :

  • 30 Salariés, dont 5 à 10 doctorants
  • 100 chercheurs et experts mis à disposition par les membres fondateurs
6

M€/ an de financements de la R&D collaborative, financés à :

  • 50% par l’État,
  • 50% par les membres fondateurs privés ou de nouveaux partenaires de R&D.
    + Compléments de financement FUI, ADEME, H2020…

Actionnariat.
Efficacity est une structure de droit privé (SAS) dont l’actionnariat est réparti comme suit :

  • 49% par l’État,
  • 51% par le privé (membres fondateurs).
8

communautés de compétences :

  • Modélisation des systèmes énergétiques,
  • Contrôle-commande des systèmes énergétiques,
  • Optimisation mathématique (stochastique, algorithmes génétiques…)
  • Data Science et modélisation multi-physique (SIG, statistiques / capteurs, IOT)
  • Projet urbain : urbanisme, architecture, qualité d’usage des espaces urbains, génie urbain, conception urbaine…
  • ACV, impacts environnementaux
  • Mobilité
  • Usages, comportements, gouvernance
  • Économie, contrats et conventions
3

programmes de R&D collaborative pour la période 2017-2020 :

  • Conception de quartiers à haute performance énergétique
  • Pilotage et instrumentation des quartiers
  • Évaluation des performances des projets urbains
5

partenariats de R&D en cours avec des acteurs publics et privés

5

projets R&D collaboratifs en cours

37

publications scientifiques depuis 2015

1

encyclopédie web et collaborative de la transition énergétique de la ville EfficaWIKI :

  • 400 articles
  • 100 contributeurs

Nos 3 modes de collaboration

  • Avec nos membres fondateurs privés et académiques : Efficacity mène des travaux de R&D sur le moyen et long terme, mutualisés entre tous les membres fondateurs, pour un effet de levier maximum et l’assurance de l’intégration sur mesure des résultats de la R&D au sein de la chaîne de valeur de chacun.
  • Avec nos partenaires : Efficacity s’inscrit dans une dynamique de recherche-action et mène des travaux de R&D sur mesure, répondant à des besoins spécifiques sur le terrain dans le cadre d’un partenariat de R&D annuel ou pluriannuel. Cette activité est soutenue par l’ANR (PIA).
  • Avec nos clients : Efficacity mène avec son consortium des activités de prestations de services.

Qu’est-ce qu’un ITE ?

Les Instituts pour la Transition Energétique (ITE) sont des plates-formes interdisciplinaires dans le domaine des énergies décarbonées, rassemblant les compétences de l’industrie et de la recherche publique dans une logique de « co-investissement public-privé et de collaboration étroite entre tous les acteurs », qui doivent permettre de renforcer les écosystèmes constitués par les pôles de compétitivité.

Source : projet de loi de finances rectificative pour 2010.