Efficacity et Europolia signent un partenariat de R&D dans le cadre du projet Toulouse EuroSudOuest

Partager
Partager sur Linkedin

Pour adresser les enjeux énergétiques et environnementaux du projet Toulouse EuroSudOuest, Europolia signe un partenariat de R&D avec Efficacity autour de la stratégie énergétique du futur Pôle d’Echanges Multimodal (PEM) Matabiau-Gares.

Projet phare de la région Occitanie, Toulouse EuroSudOuest est un vaste programme d’aménagement urbain et de développement des transports qui vise à transformer la gare de Toulouse-Matabiau en un Pôle d’Échanges Multimodal (PEM) et en un véritable lieu de vie connecté au cœur de la métropole. Depuis 2009, le partenariat Toulouse EuroSudOuest réunit l’ensemble des acteurs institutionnels impliqués dans le développement de ce territoire : l’État, la SNCF, la Région Occitanie, le Département de la Haute-Garonne, Tisséo Collectivités et Toulouse Métropole. Europolia, la Société Publique Locale d’Aménagement (SPLA) de Toulouse Métropole    assure le pilotage des études partenariales, et dirige la réalisation des aménagements urbains.

Projet responsable en matière de transition énergétique tant dans les enjeux de mobilité que d’approvisionnement énergétique, Europolia a choisi de travailler en collaboration avec Efficacity pour bénéficier de son expertise et de sa compétence de R&D. Ce partenariat permettra en effet d’intégrer au projet Toulouse EuroSudOuset diverses démarches innovantes en matière d’efficacité énergétique, qui ont déjà été testées par Efficacity notamment sur deux gares du Grand Paris Express ou sur la future gare Eole de Porte Maillot.

Dans le cadre de ce partenariat, Efficacity interviendra plus spécifiquement sur trois volets :

L’efficacité énergétique du Pôle d’Échanges Multimodal

Il s’agira de travailler à l’optimisation et ainsi à la diminution des consommations énergétiques du Pôle d’échanges (des différents bâtiments et équipements qui le constituent), dans un respect à la fois du confort des usagers et des contraintes de fonctionnement des différents équipements du Pôle d’échanges. Pour y parvenir, diverses solutions pourraient être envisagées comme la modulation de la vitesse des escaliers mécaniques ou de la puissance des éclairages en fonction des flux de passagers, ou encore de la ventilation en fonction de la qualité de l’air intérieur. Le pilotage de ses équipements permettrait de réduire les consommations d’énergie, sans impacter leur fonctionnement ni le confort des usagers.

La valorisation de nouvelles sources d’énergie locales

Au-delà des sources d’énergies renouvelables étudiées classiquement, solaire photovoltaïque en toiture par exemple, le partenariat R&D avec Efficacity apporte l’opportunité autour du projet Toulouse EuroSudOuest de rechercher de nouvelles solutions énergétiques. Côté énergie thermique, grâce à la mise en place de parois moulées avec membranes thermoactives, la nouvelle gare souterraine pourrait ainsi bénéficier de l’inertie thermique du sous-sol et valoriser l’énergie géothermique pour chauffer et/ou refroidir des bâtiments par un échange de chaleur avec l’eau des nappes phréatiques, assurant ainsi un rendement énergétique intéressant. Côté énergie électrique, la récupération de l’énergie résiduelle de freinage des trains et métros arrivant en gare de Toulouse Matabiau pourrait être étudiée.

Vers un hub énergétique pour le quartier

Le Pôle d’Echanges Multimodal Matabiau-Gares pourrait devenir à terme un véritable hub énergétique pour le quartier en établissant par exemple une communauté locale d’énergie, en créant des synergies entre la production d’énergie locale issue des équipements de la gare et les consommateurs voisins. D’autre part le déploiement d’un smart grid, réseau énergétique intelligent, permettrait de piloter l’énergie en contrôlant en temps réel les consommations énergétiques et la production, garantissant répartition optimale des flux énergétiques.

Pour en savoir plus sur le projet Toulouse EuroSudOuest

Pour en savoir plus sur EUROPOLIA

Partager
Partager sur Linkedin