DIVD Descartes 21 : expérimentation des outils VILLAVEL et UrbaWalk pour un état des lieux des mobilités actives

Comment encourager les modes actifs entre un campus et un centre-ville ?

Contexte

Le DIVD (Démonstrateur Industriel pour la Ville Durable) Descartes 21 repose sur trois axes d’innovation : l’énergie, le mieux vivre en ville et la mobilité.

Parmi les enjeux identifiés par les porteurs de projet pour le volet Mobilité Durable, se trouve celui du maillage du territoire par des circulations en modes actifs (marche et vélo), notamment dans les zones blanches (lieux loin des transport en commun).

Mission

Efficacity a été sollicité par la RATP pour mener une série d’expérimentations innovantes portant sur les mobilités actives (marche et vélo).

D’une part pour la marche, l’utilisation de l’outil UrbaWalk développé par Efficacity a pour but de cartographier finement plusieurs espaces (Cité Descartes, centre ville, quartier Nesles, etc.) afin d’analyser les freins à l’usage de la marche comme mode de rabattement des usagers vers des pôles de transport en commun (gare RER, arrêts de bus).

D’autre part pour le vélo, l’utilisation de l’application Villavel développée par Efficacity (en partenariat avec TransWay) vise notamment à recueillir des informations sur le confort de déplacement ressenti par les cyclistes sur divers parcours. Elle permet également de recenser des trackings de cyclistes, ainsi que de valider l’approche type crowdsourcing pour le recueil de données.

Méthodologie

UrbaWalk :

  • Recueil de données terrain
  • Réalisation d’une cartographie SIG de la marchabilité de la zone

Villavel :

  • Actions de communication pour la mobilisation des cyclistes (flyers, affiches, animation réseaux sociaux, présentation aux publics cibles de la Mairie et du château de Champs sur Marne)

Résultats

Le rendu de la mission est une cartographie de l’accessibilité modes actifs des zones étudiées.

Client RATP / EPAMarne

Dates 2017

Membres EM Services

Télécharger le PDF

Les attentes sont fortes en matière d’innovation ; celle-ci porte aussi bien sur le mode du diagnostic que sur les types de données employés