Optimisez les consommations énergétiques d’un îlot en faisant varier sa morphologie en phase amont de conception : des projets pilotes pour l’outil xMUSE

Partager
Partager sur Linkedin

S’il existe aujourd’hui de nombreux outils numériques au service de la conception urbaine – majoritairement dédiés à la représentation et à l’analyse de données – les concepteurs de la ville sont encore mal outillés pour inclure les nouvelles exigences de performance énergétique en phase amont des projets.

Efficacity développe depuis plusieurs années un outil ayant vocation à être utilisé en phase amont d’un projet de conception d’îlot urbain : l’outil xMUSE – outil d’eXploration des Morphologies Urbaines pour la Sobriété Energétique.

L’outil permet, à partir d’une esquisse de référence, d’explorer des variations de formes (variation de hauteurs, de largeurs, translations ou rotations des bâtiments constituant l’îlot) en s’appuyant sur des méthodes de conception paramétrique. Il permet ainsi de rechercher les scénarios présentant la performance énergétique optimale, tout en respectant un jeu de contraintes donné, comme par exemple un programme, des préconisations de conception ou encore le PLU. Cet outil est implémenté dans l’environnement Rhino3D et Grasshopper et intègre des modules en python développés par Efficacity.

Les développements en cours concernent notamment un module d’évaluation du potentiel photovoltaïque en toiture et en façade, développé en partenariat avec ActivSkeen, filiale de VINCI Construction spécialisée dans les solutions innovantes de PV au sein de programmes immobiliers en France et à l’international. D’autres développements sont envisagés sur le confort extérieur des usagers : ensoleillement, thermique, aéraulique, topographie, acoustique…

Un Comité technique qui s’est tenu le mardi 9 juin a réuni une trentaine de représentants des membres d’Efficacity, bureaux d’études, industriels et acteurs académiques, pour leur présenter l’outil, autour d’un premier cas d’étude permettant d’appréhender le potentiel de l’outil. Les premiers cas d’application opérationnelle sont prévus en 2020.

 

Pour en savoir plus :

Téléchargez la présentation de l’outil 

Partager
Partager sur Linkedin